Bébé/enfant

Premiers soins pour bébé: les cinq techniques que tous les parents devraient connaître

une pensée lourde et terrifiante que la majorité des parents au Royaume-Uni ne pourraient pas sauver leur bébé de l’étouffement. Pourtant, une enquête publiée aujourd’hui auprès de 2 008 adultes et commandée par la Croix-Rouge britannique indique que trois parents sur quatre ne seraient pas en mesure de sauver leur enfant. Seulement 24% des personnes interrogées ont déclaré avoir à la fois les compétences et la confiance pour aider.

Comme tous les parents le savent, malgré tous leurs efforts, les enfants mettent rapidement la main sur de petits objets. Tracey Taylor, responsable du développement de l’éducation aux premiers secours à la Croix-Rouge britannique, a déclaré: « Les parents doivent veiller à ce que tout ce qui est assez petit puisse glisser et bloquer leurs voies respiratoires, comme un petit jouet, des aliments assez pâteux comme du pain ou des pizzas. , ou un morceau dur de légume ou de fruit, comme une carotte. « 

Les enfants de moins de deux ans sont particulièrement à risque, surtout s’ils font leurs besoins. « Les bébés peuvent être très curieux et aimer explorer leur environnement en leur mettant des choses dans la bouche », a ajouté Joe Mulligan, responsable des premiers secours à la Croix-Rouge britannique. « Aucun parent ne veut être dans la situation où son bébé est en train de s’étouffer et il ne sait pas quoi faire. »

S écurer de la vie de votre enfant peut être aussi simple que de suivre un cours de secourisme ou de regarder un tutoriel sur YouTube – mais un tiers des parents de bébés de moins de deux ans ne l’ont jamais fait. Mulligan explique que « si tous les parents au Royaume-Uni ne connaissaient que quelques techniques de secourisme simples, ils pourraient être habilités à faire face aux blessures et aux maladies quotidiennes auxquelles leur bébé pourrait être confronté ».

C’est dans cet esprit que la Croix-Rouge britannique a lancé une campagne pour marquer la Journée mondiale des premiers secoursdans le but d’informer les parents de ce qu’ils peuvent faire s’ils trouvent leur enfant étouffé par un petit objet.

1. Que faire si votre bébé est étouffé?

Je f votre enfant ne tousse, pleure ou en faisant des bruits de glouglou et vous soupçonne qu’ils suffocation, les ramasser, en soutenant leur tête, et les placer sur toute la longueur de votre avant – bras sur vos genoux, avec leur face vers le bas. « Vous devriez avoir les fesses hautes et la tête baissée pour que la gravité joue en votre faveur », explique Taylor. « S’ils s’étouffent avec du vomi, cela aidera immédiatement à déplacer l’obstruction. »

Ensuite, il vous est demandé de faire des coups dans le dos, qui sont une frappe ferme au dos, au milieu des omoplates. « Le coup provoque des vibrations dans les voies respiratoires et la pression peut forcer l’objet à sortir », décrit Taylor.

De nombreux parents peuvent hésiter à frapper leur enfant, en particulier s’ils ont moins de six mois, mais Taylor offre certaines assurances. « Je sais qu’il est contre-intuitif de frapper un bébé, mais vous devez vous rappeler qu’il ne peut pas respirer. Vous devez donc sortir l’objet le plus rapidement possible. Il doit être beaucoup plus ferme que le fait d’enrouler votre bébé, qui ne sont que de légers coups. « 

Les parents peuvent avoir besoin de répéter le coup dos trois à cinq fois pour enlever l’objet. Si cela ne fonctionne pas, vous pouvez mettre votre bébé sur le dos, dans la même position, la tête appuyée. Avec deux doigts, appuyez au centre de la poitrine.

« Cela s’appelle une poussée thoracique et s’apparente presque à une toux artificielle », dit Taylor. « Cela force l’air à sortir des poumons, ce qui, espérons-le, poussera l’objet hors des voies respiratoires. »

Si votre enfant a plus d’un an, Taylor conseille d’utiliser la même technique, mais en l’adaptant à sa taille. Cela signifie qu’au lieu de les allonger le long de votre bras, vous leur demandez de se lever et de se pencher en avant, puis de faire des coups en arrière. « Si cela ne fonctionnait pas, nous ferions des poussées abdominales qui ressembleraient à la manœuvre de Heimlich. Mettez votre poing sous les côtes sur la partie molle de leur ventre et effectuez une frappe assez puissante », explique-t-elle.

Je f ni technique fonctionne, Taylor conseille d’ obtenir une deuxième partie à appeler une ambulance pendant que vous continuez à alterner entre les coups du dos et des poussées thoraciques.

2. Que faire si votre enfant subit une brûlure

W Hilst très rarement la vie en danger, les brûlures sont fréquentes chez les jeunes enfants et sont l’ une des principales raisons pour les aller à A & E.

«C’est un très bon moyen pour les parents de le savoir, car les actions de la première personne à traiter une brûlure auront un impact énorme sur le résultat et l’ampleur de la brûlure», déclare Taylor.

Une réaction naturelle consiste à exécuter la brûlure sous l’eau froide et Taylor suggère de le faire pendant au moins dix minutes pour éliminer toute la chaleur de la plaie. « Une fois que vous l’avez refroidie, couvrez la zone touchée avec un film plastique pour protéger la peau et empêcher les germes d’y pénétrer, l’empêchant de s’infecter. » Fait intéressant, le film plastique aidera également à soulager la douleur, ce qui est particulièrement utile pour les enfants. « C’est l’air qui arrive à la peau endommagée qui cause la douleur », explique-t-elle.

Tous les enfants atteints de brûlures doivent être hospitalisés.

3. Que faire lors d’une crise fébrile

Les jeunes enfants ne peuvent pas bien réguler leur température. Par conséquent, s’ils ont de la fièvre et qu’ils deviennent trop élevés, ils peuvent faire une crise fébrile. Un enfant sur 20 aura une crise fébrile mais tout le monde ne sait pas de quoi il s’agit ni comment le gérer.

T aylor signale certains des principaux signes à surveiller. « Vous remarquerez que leur peau est chaude au toucher, leurs yeux peuvent rouler en arrière, ils peuvent faire de petits mouvements saccadés ou serrer les poings et cambrer le dos. »

La meilleure façon de traiter une crise fébrile est de calmer l’enfant. « S’ils ont trop de vêtements, enlevez-les ou ouvrez la fenêtre. »

Taylor insiste sur le fait que vous ne devriez pas utiliser de couvertures mouillées car cela pourrait les choquer mais plutôt refroidir progressivement l’environnement. « Quand leur température baisse, la crise devrait cesser. »

Une fois la crise terminée, placez-les sur le côté et inclinez la tête vers l’arrière afin qu’ils puissent récupérer dans une position de sécurité.

Si vous remarquez que votre enfant a de la fièvre, vous pouvez prévenir les convulsions fébriles en lui administrant un sirop de paracétamol, en le refroidissant et en lui donnant beaucoup de liquide, ce qui peut signifier lait pour un bébé ou eau ou jus pour tout-petit.

L’hôpital n’est pas obligatoire, mais peut être conseillé pour une tranquillité d’esprit.

4. Que faire après que votre bébé se cogne la tête?

Lorsque votre enfant apprend à marcher ou à ramper, il est quelque peu inévitable qu’il finisse par se cogner la tête. Bien que la plupart des cas puissent être traités avec un câlin et un sac de petits pois congelés enveloppés dans un torchon, il existe des signes avant-coureurs qui pourraient indiquer que votre enfant nécessite des soins médicaux supplémentaires.

« Les choses à surveiller si elles ont fait une très mauvaise chute sont des vomissements, une somnolence ou si leur comportement change. Cela semble assez vague, mais vous serez la meilleure personne pour déterminer si elles se comportent un peu différemment « , assure Taylor, notant que cela pourrait prendre quelques heures avant que les symptômes se présentent.

Je f leur état se détériore ou n’améliore pas, Taylor conseille de les prendre directement à A & E.

5. Que faire s’ils avalent quelque chose qu’ils ne devraient pas

Des comprimés pour lave-vaisselle, un flacon de Calpol ou l’armoire à pharmacie au complet – quoi qu’il en soit, si votre enfant a avalé quelque chose qu’il ne devrait pas, le moyen le plus sûr est de l’emmener à l’hôpital le plus tôt possible.

Appelez une ambulance et essayez d’obtenir le plus d’informations possible. « Ce que vous savez guidera le travail des professionnels de la santé et la manière dont ils procèderont pour le traiter », déclare Taylor. « Découvrez ce que c’est, combien ils ont pris et quand: est-ce qu’ils l’ont juste fait ou est-ce que c’était il y a une heure? »

Enfin, Taylor vous exhorte à combattre votre instinct pour les rendre malades. « Si vous faites du mal en descendant, ce qui est souvent le cas, car cela pourrait être corrosif ou endommager la gorge et l’œsophage, et vous les faites vomir, vous ferez encore plus de mal en revenant. Il est préférable d’attendre ils sont à l’hôpital où ils auront les outils et les médicaments pour les extraire du système de la meilleure façon. « 

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

Parents

Quel cadeau offrir pour un baptême religieux ?

single-image

Baptême religieux : quel cadeau offrir selon son rôle ?

Source : Pixabay

Le baptême est un moment extrêmement important, qui marque l’arrivée de l’enfant dans la communauté. Aussi, il est de coutume d’immortaliser ce moment en invitant tous les amis de la famille. Pour faire belle impression, ceux-ci peuvent, en retour, offrir un cadeau à l’enfant ou aux parents.

Vous êtes invité à un baptême religieux en tant que marraine, parrain, ami proche ou connaissance ? Dans cet article, découvrez quel type de cadeau offrir en fonction de votre relation avec la famille.

Si vous êtes le parrain ou la marraine, la médaille de baptême est le cadeau standard

Vous êtes parrain ou marraine d’un enfant, et vous recherchez le cadeau idéal à faire à votre futur filleul ? Si vous souhaitez rester dans la…

View More Article
Parents

Parentalité : le casse-tête de la reconnaissance de l’enfant quand on n’a pas de carte d’identité

single-image

Depuis 2018, une nouvelle loi oblige les parents d’un nouveau-né à présenter une carte d’identité quand ils veulent déclarer leur lien de parenté avec l’enfant. L’objectif est de limiter les déclarations frauduleuses de la part de certains sans-papiers (577 en 2016 d’après le gouvernement). Dans les faits, cela complique considérablement les démarches de certains parents, notamment les demandeurs d’asile.

Sans carte d’identité, vous ne pourrez pas devenir parents

Techniquement, le problème se pose moins pour la mère. L’enfant est automatiquement reconnu comme étant le sien lors de l’accouchement à l’hôpital. C’est surtout la déclaration de paternité qui a été affectée par cette situation. Lorsque le père se rend à la mairie pour déclarer la naissance de l’enfant avec les documents délivrés par l’hôpital, il en profite généralement pour s’inscrire comme le père de l’enfant.

Désormais, s’il n’a pas de papiers d’identité, il ne pourra plus le faire. L’enfant portera donc le nom…

View More Article
Bébé/enfant

Comment faire si mon bébé dort sur le ventre ?

single-image

Votre bébé ne cesse de dormir sur le ventre ? Lisez l’article qui suit pour voir comment y pallier.

Quelles solutions pour faire dormir bébé sur le dos ?

  • Placez votre bébé sur le dos pour qu’il s’endorme. Faites-le pendant la sieste et la nuit. C’est le meilleur moyen de réduire le risque de mort subite du nourrisson (MSN) ou d’autres causes de décès du nourrisson liées au sommeil.
  • Ne couchez jamais un bébé pour dormir sur un lit d’adulte, un canapé, un divan, des couettes, des couvertures, des oreillers, des coussins, une couette, un lit à eau, une peau de mouton ou d’autres surfaces douces. Cela peut augmenter le risque d’étouffement du bébé.
  • Veillez à ce que votre bébé n’ait pas trop chaud pendant son sommeil. Maintenez la pièce à une température confortable pour vous…
View More Article
Bébé/enfant

Enfant en surpoids : comment l’habiller correctement ?

single-image

Conseils pour habiller un enfant en surpoids

En France, près de 500 000 enfants entre 8 à 15 ans souffrent de surpoids. Cette situation cause plusieurs problèmes non seulement sur la santé de l’enfant mais aussi sur sa psychologie. Vous avez un enfant qui est dans le même cas ? En plus des contraintes subies au quotidien, il y a aussi celles des vêtements. En effet, habiller un enfant en surpoids est très difficile. Pour vous faciliter la tâche, voici quelques conseils pour habiller votre enfant correctement. 

Ne pas choisir les vêtements au hasard

Avec un enfant de taille normale, le choix…

View More Article
Bébé/enfant

Nos conseils pour bien se préparer à l’accouchement

single-image

La venue d’un nouveau-né est un des événements les plus importants dans la vie d’un couple. Cela explique donc pourquoi cet événement en question se doit d’être soigneusement préparé à l’avance. Pour ce faire, rien de très compliqué, il suffit de suivre ces quelques conseils et tout devrait parfaitement bien se passer.

Bien choisir le prénom de l’enfant

L’une des erreurs les plus fréquentes des futurs parents est de fixer un prénom pour l’enfant dans les toutes premières semaines de grossesses ou pendant les derniers jours qui la précèdent. Il faut toutefois noter que le choix du prénom est une décision importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. On vous conseille donc fortement de dresser une liste de prénom tout le long de la grossesse et d’en discuter longuement avec votre partenaire pour vous mettre d’accord et fixer votre choix. De cette manière, vous serez sûr d’attribuer un nom…

View More Article
Bébé/enfant

À quel âge bébé peut-il prendre l’avion ?

single-image

Généralement, une compagnie aérienne peut imposer l’âge minimum d’un bébé, dont certains acceptent même les nourrissons de 2 jours. Toutefois, la plupart des médecins ne recommandent pas les voyages en avion avec un nouveau-né avant ses 7 premiers jours de vie. Par ailleurs, vous devez penser à toutes les contraintes, des modalités de voyage à la préparation des affaires.

Ce qu’il faut prendre en compte

  • Les documents d’identité

De même que pour les adultes, les bébés doivent disposer d’une carte d’identité ou d’un passeport lors d’un voyage en avion (l’un ou les deux selon la destination). Il est donc primordial de vérifier ses papiers et de veiller à ce qu’ils soient complets et en règle. Sachez que les compagnies aériennes ne seront pas indulgentes si vous ne présentez pas l’un de ces documents.

  • L’achat des billets

Lorsqu’il s’agit de voyager en avion avec son enfant, notamment un bébé, il ne faut jamais…

View More Article