Parents

Parentalité : le casse-tête de la reconnaissance de l’enfant quand on n’a pas de carte d’identité

single-image

Depuis 2018, une nouvelle loi oblige les parents d’un nouveau-né à présenter une carte d’identité quand ils veulent déclarer leur lien de parenté avec l’enfant. L’objectif est de limiter les déclarations frauduleuses de la part de certains sans-papiers (577 en 2016 d’après le gouvernement). Dans les faits, cela complique considérablement les démarches de certains parents, notamment les demandeurs d’asile.

Sans carte d’identité, vous ne pourrez pas devenir parents

Techniquement, le problème se pose moins pour la mère. L’enfant est automatiquement reconnu comme étant le sien lors de l’accouchement à l’hôpital. C’est surtout la déclaration de paternité qui a été affectée par cette situation. Lorsque le père se rend à la mairie pour déclarer la naissance de l’enfant avec les documents délivrés par l’hôpital, il en profite généralement pour s’inscrire comme le père de l’enfant.

Désormais, s’il n’a pas de papiers d’identité, il ne pourra plus le faire. L’enfant portera donc le nom de sa mère et n’aura officiellement pas de père. Bien sûr, cela encourage les couples à s’occuper du renouvellement de carte d’identité avant la naissance de l’enfant, mais le problème ne se pose pas seulement en ces termes.

Une situation qui touche principalement les demandeurs d’asile

Le problème de cette loi, c’est qu’elle ne touche que les personnes dans une situation précaire et particulière. Des citoyens français ont toujours l’opportunité de prouver leur identité, même avec un permis de conduire ou une autre pièce périmée. Un citoyen étranger n’a pas besoin d’une pièce d’identité française et un justificatif de son pays suffit.

Résultat, les personnes les plus touchées par ces difficultés sont les demandeurs d’asile. Ils arrivent souvent en France après avoir fui et traversé de nombreux périls. Leurs papiers d’identité ont été perdus, volés ou confisqués par des passeurs mal intentionnés. Résultat, ils n’ont plus aucun moyen d’effectuer la moindre démarche. Une situation délicate qui peut aussi arriver aux citoyens français qui laissent trop longtemps traîner leurs démarches.

Une loi inefficace et stigmatisante

Les associations d’aides aux demandeurs d’asile et aux immigrés ont dénoncé avec force cette loi. Plusieurs professeurs de droit ont alerté sur le risque que les situations d’impossibilités de reconnaissance de la paternité se multiplient et accroissent la marginalisation de ces populations. D’autant plus que la reconnaissance d’un enfant ne permet pas d’obtenir quelque avantage que ce soit et encore moins des papiers français.

Surtout, les reconnaissances frauduleuses de parentalité sont principalement du fait de citoyens français. La loi les obligeant à présenter une pièce d’identité ne résout donc absolument pas le problème et seuls des contrôles a posteriori sont efficaces. Ils existent déjà et sont systématiques quand un doute sur le lien de parentalité existe.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like

Parents

Quel cadeau offrir pour un baptême religieux ?

single-image

Baptême religieux : quel cadeau offrir selon son rôle ?

Source : Pixabay

Le baptême est un moment extrêmement important, qui marque l’arrivée de l’enfant dans la communauté. Aussi, il est de coutume d’immortaliser ce moment en invitant tous les amis de la famille. Pour faire belle impression, ceux-ci peuvent, en retour, offrir un cadeau à l’enfant ou aux parents.

Vous êtes invité à un baptême religieux en tant que marraine, parrain, ami proche ou connaissance ? Dans cet article, découvrez quel type de cadeau offrir en fonction de votre relation avec la famille.

Si vous êtes le parrain ou la marraine, la médaille de baptême est le cadeau standard

Vous êtes parrain ou marraine d’un enfant, et vous recherchez le cadeau idéal à faire à votre futur filleul ? Si vous souhaitez rester dans la…

View More Article
Parents

Parentalité : le casse-tête de la reconnaissance de l’enfant quand on n’a pas de carte d’identité

single-image

Depuis 2018, une nouvelle loi oblige les parents d’un nouveau-né à présenter une carte d’identité quand ils veulent déclarer leur lien de parenté avec l’enfant. L’objectif est de limiter les déclarations frauduleuses de la part de certains sans-papiers (577 en 2016 d’après le gouvernement). Dans les faits, cela complique considérablement les démarches de certains parents, notamment les demandeurs d’asile.

Sans carte d’identité, vous ne pourrez pas devenir parents

Techniquement, le problème se pose moins pour la mère. L’enfant est automatiquement reconnu comme étant le sien lors de l’accouchement à l’hôpital. C’est surtout la déclaration de paternité qui a été affectée par cette situation. Lorsque le père se rend à la mairie pour déclarer la naissance de l’enfant avec les documents délivrés par l’hôpital, il en profite généralement pour s’inscrire comme le père de l’enfant.

Désormais, s’il n’a pas de papiers d’identité, il ne pourra plus le faire. L’enfant portera donc le nom…

View More Article
Bébé/enfant

Comment faire si mon bébé dort sur le ventre ?

single-image

Votre bébé ne cesse de dormir sur le ventre ? Lisez l’article qui suit pour voir comment y pallier.

Quelles solutions pour faire dormir bébé sur le dos ?

  • Placez votre bébé sur le dos pour qu’il s’endorme. Faites-le pendant la sieste et la nuit. C’est le meilleur moyen de réduire le risque de mort subite du nourrisson (MSN) ou d’autres causes de décès du nourrisson liées au sommeil.
  • Ne couchez jamais un bébé pour dormir sur un lit d’adulte, un canapé, un divan, des couettes, des couvertures, des oreillers, des coussins, une couette, un lit à eau, une peau de mouton ou d’autres surfaces douces. Cela peut augmenter le risque d’étouffement du bébé.
  • Veillez à ce que votre bébé n’ait pas trop chaud pendant son sommeil. Maintenez la pièce à une température confortable pour vous…
View More Article
Bébé/enfant

Enfant en surpoids : comment l’habiller correctement ?

single-image

Conseils pour habiller un enfant en surpoids

En France, près de 500 000 enfants entre 8 à 15 ans souffrent de surpoids. Cette situation cause plusieurs problèmes non seulement sur la santé de l’enfant mais aussi sur sa psychologie. Vous avez un enfant qui est dans le même cas ? En plus des contraintes subies au quotidien, il y a aussi celles des vêtements. En effet, habiller un enfant en surpoids est très difficile. Pour vous faciliter la tâche, voici quelques conseils pour habiller votre enfant correctement. 

Ne pas choisir les vêtements au hasard

Avec un enfant de taille normale, le choix…

View More Article
Bébé/enfant

Nos conseils pour bien se préparer à l’accouchement

single-image

La venue d’un nouveau-né est un des événements les plus importants dans la vie d’un couple. Cela explique donc pourquoi cet événement en question se doit d’être soigneusement préparé à l’avance. Pour ce faire, rien de très compliqué, il suffit de suivre ces quelques conseils et tout devrait parfaitement bien se passer.

Bien choisir le prénom de l’enfant

L’une des erreurs les plus fréquentes des futurs parents est de fixer un prénom pour l’enfant dans les toutes premières semaines de grossesses ou pendant les derniers jours qui la précèdent. Il faut toutefois noter que le choix du prénom est une décision importante qu’il ne faut pas prendre à la légère. On vous conseille donc fortement de dresser une liste de prénom tout le long de la grossesse et d’en discuter longuement avec votre partenaire pour vous mettre d’accord et fixer votre choix. De cette manière, vous serez sûr d’attribuer un nom…

View More Article
Bébé/enfant

À quel âge bébé peut-il prendre l’avion ?

single-image

Généralement, une compagnie aérienne peut imposer l’âge minimum d’un bébé, dont certains acceptent même les nourrissons de 2 jours. Toutefois, la plupart des médecins ne recommandent pas les voyages en avion avec un nouveau-né avant ses 7 premiers jours de vie. Par ailleurs, vous devez penser à toutes les contraintes, des modalités de voyage à la préparation des affaires.

Ce qu’il faut prendre en compte

  • Les documents d’identité

De même que pour les adultes, les bébés doivent disposer d’une carte d’identité ou d’un passeport lors d’un voyage en avion (l’un ou les deux selon la destination). Il est donc primordial de vérifier ses papiers et de veiller à ce qu’ils soient complets et en règle. Sachez que les compagnies aériennes ne seront pas indulgentes si vous ne présentez pas l’un de ces documents.

  • L’achat des billets

Lorsqu’il s’agit de voyager en avion avec son enfant, notamment un bébé, il ne faut jamais…

View More Article